Moi, les limites, j’aime pas

Je n’ai jamais aimĂ© ça.
Ma libertĂ© d’agir et d’ĂȘtre moi est verrouillĂ©e Ă  mon tempĂ©rament. Je ne peux pas faire sans, et ce, depuis toute petite.
Quitte Ă  esquiver ou Ă  faire semblant lorsque je n’ai pas la force suffisante pour lutter : je n’ai jamais cĂ©dĂ©, au fond. (Enfin je croyais).
Cet Ă©tat d’esprit m’a construite et j’en ai retirĂ© une grande fiertĂ©.

Et bien vous savez quoi ?
Mes plus grandes limites sont en moi.
Pfff
.

J’ai cru Ă  tort pendant toutes ces annĂ©es qu’il suffirait d’avoir du cran et du caractĂšre pour ne pas me faire emprisonner dans un cadre imposĂ©.
J’ai cru que les limites Ă©taient les autres, l’éducation, la sociĂ©té 
C’était sans compter sur les barreaux maousse costauds de mes propres croyances, Ă  moi.

Certes, ces croyances sont en partie hĂ©ritĂ©es des autres, mais pas que ! Et, de toutes façons, qu’elles viennent de l’intĂ©rieur ou de l’extĂ©rieur ne change rien Ă  l’affaire.
La croyance est un repĂšre qui se niche bien profondĂ©ment en soi et influence ce que l’on fait et mĂȘme ce que l’on ressent. Comme une paire de lunettes qui change notre rĂ©alitĂ©.

Remarquez, à force de lectures, de travail sur soi et de remise en question, on arrive à les débusquer, nos croyances limitantes.
Promis.
Et lĂ , on dĂ©couvre que la vie peut avoir des couleurs bien plus jolies. (Une croyance, c’est un peu le gris, pour moi).

Finalement, l’exercice n’est pas si compliquĂ© qu’on croit.
Il est un mĂ©lange de prise de conscience, d’engagement et de choix.

DĂ©boulonner une croyance, ça suit en fait un processus de changement assez classique (accompagner le changemet, c’est mon mĂ©tier depuis 15 ans alors forcĂ©ment, il laisse des traces de mĂ©thode)

1. On prend conscience qu’une de nos limites est une croyance.

=> Tiens, je vous en cite une au hasard : une femme ne peut pas mener une vie de famille et avoir une belle carriÚre. Elle doit choisir, au moins à un moment de sa vie. Si elle ne choisit pas, elle sacrifie forcément ses enfants ou son travail.

2. On s’observe ENTRAIN de vivre notre croyance comme une rĂ©alitĂ© (mais Ă  ce stade, on ne peut rien faire contre).

=> Suite de l’exemple : on nous propose un super job qu’on refuse parce qu’on sait qu’on veut un bĂ©bĂ©. On se dit bien que c’est une croyance, que certaines wonder woman y arrivent, mais il y a un truc en nous qui bloque et nous empĂȘche de dĂ©passer la peur. (Si on Ă©tait Wonder Woman, ça se saurait).

3. On arrive a enrayer la croyance en mĂȘme temps qu’on la voit venir.

=> Genre : « Ha ha !!! Tu ne m’auras pas ! Cette fois, je ne la laisse pas passer la promo !!! Advienne que pourra ! » (Bon, ok, on sue sang et eau pour tenir le cap, mais la croyance qu’il faut trimer — je suis polie — pour rĂ©ussir, on pourra s’y coller aussi, mais aprĂšs, restons concentrĂ©es).

4. On s’entraüne (ça c’est la partie la moins rigolotte, parce qu’il faut de la discipline pour ratatiner une croyance, rien à faire.)

=> Exemple : On dit NON au CODIR programmĂ© Ă  18 heures. Ben non, on n’y sera pas. (Et ??? Et quoi ??? AprĂšs tout Ă©tait-ce si grave de le rater ??? Dans deux mois, tout le monde aura oubliĂ©.)

5. Un jour, on se rend compte que la croyance a disparu.

=> Fin de l’exemple : « Ah oui tiens ! Ce job lĂ , il a quelques annĂ©es, je l’aurais refusĂ© ! »

VoilĂ . Elle est partie, la croyance.
Next please ! (Il y en a encore tout plein Ă  dĂ©nicher. Remarquez c’est bien, on ne va pas s’ennuyer).
Et puis on va se rapprocher d’une nous-mĂȘmes toujours plus authentique.
Une nous-mĂȘmes genre Wonder Woman, quoi.

Non !!!!
Si.
Si, si.
C’est vous.

Je parle bien de vous lĂ , derriĂšre l’Ă©cran.
Parce que moi, votre cape rouge, je la vois.

❀❀❀

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :