#18 Alexandra David-Néel

Bonjour, bienvenue dans ma p’tite chronique lumineuse ! 🌟🌟

Jusqu’à lors, cette chronique avait un seul format : 3 minutes consacrées au développement personnel.

Désormais, de temps à autres, elle sera consacrée à vous présenter des femmes inspirantes sous forme d’interview ou de portait.

Ces femmes, je les choisis parce qu’elles sont libres.

Parce qu’elles nous montrent qu’avec engagement et ténacité, rien ne peut résister à se créer soi-même une destinée.

Ces femmes sont les témoins que, quelque soient les époques, nous pouvons déployer nos ailes en grand, très grand, immensément grand.

Et quand les femmes déploient leurs ailes, moi, je me régale.🎉🎉

J’espère que cette série vous procurera autant de plasir que j’en ai eu moi, à l’écrire ! ❤️

Aujourd’hui j’ai l’immense plaisir d’inaugurer ces portraits en vous parlant d’une femme exceptionnelle qui a nourri mon imaginaire de voyageuse, attiré mon intérêt d’adolescente pour la philosophie et suscité en moi une admiration sans borne pour l’esprit libre qu’elle était, elle l’exploratrice, la philosophe et l’orientaliste du début du XXème siècle.

Aujourd’hui je vous parle d’Alexandra David-Néel.

Pas de ses ouvrages, qui témoignent pourtant de sa pensée puissante et éclairée, mais d’elle, la femme hors du commun qu’une soif immense de connaissances et de spiritualité conduisent dans des régions inexplorées et hostiles dès 1911, alors qu’elle a 43 ans.

Dans sa quête, rien ne lui barre la route, pas même les grands cols himalayens qu’elle franchit l’hiver à dos de yak, pas même l’armée qui la refoule à la frontière du Tibet alors interdit aux européens, pas non plus l’apprentissage du tibétain et encore moins un mari…

Rien ne résiste à Alexandra David-Néel, la mort elle-même n’osera l’emporter que dans sa 101ème année.

Evidemment, je ne pourrai vous raconter cette fabuleuse histoire en une seule chronique !

Dans ce premier épisode, je vous propose de découvir la jeune Alexandra, celle qui, dans sa quête frénétique de connaissances, s’est trouvée.

*Crédit Musique Dexter Britain – The time to run

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :